"MАТIN DE BRUME  "

(par. I. Tourguenev,  mus. A.Abas;  traduction Vladimir Sergueev)

 

 
Neige sur la plaine , grisaille matinale
Mélancolie de ces heures hivernales
Me font penser à mes années anciennes
Des années oubliées près de moi reviennent
Des âmes oubliées près de moi reviennent

Que de passion contenaient tes paroles
Tous tes regards qui me prenaient s'envolent
Tous nos baisers du premier au dernier
Et ta voix si douce je n’oublierai jamais
Et ta voix si douce je n’oublierai jamais

Quand tu partais quel étrange sourire
Ces souvenirs mon cœur les ramène
Les plaintes des mots a...soupirent
Le ciel immense emporte mes peines